Biennale d'Issy 2017 ()


Joël BRISSE, présente :

Maisons roses- 195x260 cm - 2009

Une maison individuelle, quand j'étais gosse j'en rêvais moi qui vivais dans une cité HLM. Une maison rose avec tout ce qu'il faut à l'intérieur comme dans “Mon oncle” de Tati. Aujourd'hui toutes ces maisons identiques blotties en troupeaux grégaires dans des lotissements ne sont plus que des prolongements des zones d'activité qui dévorent le paysage.



Thierry DIERS, présente :

Affirmation bleue - 210x280 cm - 2016


« Dans l’atelier de Thierry Diers je suis resté en arrêt devant une peinture encore fraîche (…) J’y vois la dislocation des drapeaux, des discours, des territoires, des peuples. J’y vois la vanité des guerres, l’inutilité des massacres, l’impossibilité de trouver un fil conducteur, une raison, un semblant de pensée à l’incontinence informationnelle des médias et des réseaux de communication. La peinture sert aussi à cela : permettre de se déporter soi-même à côté du flux. » Pierre Bongiovanni


"Paysages pas si sages"

 

15 septembre- 12 novembre 
vernissage le 15 septembre à 18h30

Musée de la Carte à jouer

92130 Issy les Moulineaux

 

https://www.biennaledissy.com/labiennale